dimanche 12 mai 2013

PUISSANCE DE FEMME CELTE RENAÎT DE TES CENDRES


 Nos Grand-mères et leurs Grand-mères avant elles, vivaient dans une société patriarcale destructrice des forces féminines, dites obscures pendant plus de 500 ans, par un groupe minoritaire d'hommes dit spirituellement supérieur et « soi-disant » seul messager entre l'être supérieure et l'humanité. Dû à ce groupe d’homme extrémiste, pendant plus de 500 ans des milliers de femmes (voir même des millions car aucun registre n’existe sur ce sujet « chaud » tous documents révélateur de cette période ayant été détruit à la fin de la Sainte Inquisition) ont payé de leur vie pour avoir été des femmes « Entière » qui vivaient en harmonie avec la terre. Ces femmes dites « sorcière » avaient comme seule culpabilité d’avoir : priée la Terre-Mère, soignée avec des plantes, tressée leur cheveux, honorée Grand-mère Lune, prodiguée des soins de guérisseuse à leur familles, soins alors inconnues des  « hommes spirituel supérieur », fait des rêves prémonitoires, avaient des dons prophétiques ou avait simplement choisit de vivre en marge des villages, retirée en forêt.  Ces femmes dites « sorcières » prônaient simplement pour : L’harmonie, l’équilibre, les cycles naturelle de la vie et le respect des lois de la Nature. La peur inconsciente de revivre ces temps maudits, la femme s’est repliée sur elle-même faisant taire sa puissance intérieure, afin de rester en vie et éloigner d’elle, à tout jamais, ce douloureux souvenir du calvaire vécu par ces sœurs. Ainsi elle se tut et ne transmit plus à sa progéniture, comme était la tradition ancestrale, les importantes valeurs féminines dans toute sa puissance et sa grandeur. MAIS cette puissance est réel… Cette puissance existe et cette puissance doit renaître car cette puissance est inscrite dans le livre du temps.


En tant que Femme moderne nous exigeons le respect et l'égalité mais dans le respect existe l’authenticité, et l'authenticité c'est le respect d’être qui nous sommes avec les choix que cela implique soit: de vivre ce que nous avons à vivre en tant que femme qui se respecte dans son intégralité et avec toute sa puissance. Parlant d'Égalité et de Respect ces mot n'ont pas été inventé en 1980, il existait déjà à l'ère Celtique. La femme Celte était respecté dans toutes sa grandeur et sa puissance de femme, pour ce qu'elle était, soit: un être entier et sacré par les dons innés qu'elle possède dont : celui de donner la vie, celui de nourrir la vie, celui de nourrir  et de communiquer la spiritualité par l'amour inconditionnel qui l’habite et celui de défendre la vie et l'amour. Chez les Celtes, toute femme pouvait prendre parti aux discussions et/ou décisions politiques, sociales, économiques ou théologiques. Certaine même pouvait choisir librement de se joindre aux armées et de manière aussi naturel que les hommes, elles devenaient des guerrières respectées et égal à leur contrepartie masculine, tandis que d’autres étaient née pour devenir Prêtresse ou Mère au foyer, leur jugement et leur choix était respecté. Il était même, dans certains cas, plus facile pour une femme d’être accepté au sein d’une armée qu’un homme :

car l’homme devait répondre à certains critères très importants soit entre autre celui de :
   - ne jamais faire violence à une femme
   - ne jamais épouser une femme pour sa dot mais pour ses qualités
     >> Extrait du livre : les druides et la quête du Graal, collection Brocéliande / édition du Rocher

Chez les Celtes la femme est la spiritualité incarné, elle n’a pas à apprendre à être spirituelle elle est spiritualité et de ce fait elle détient aussi le don de communication afin de mieux transmettre la Tradition.
   …les documents de la civilisation celtique n’ont de cesse de nous révéler le statut particulier des femmes   de cette culture. En comparaison, notre société moderne nous semble quelquefois dépassée, voire, ironiquement révolue, en ce qui concerne l’égalité et l’équité entre les sexes.
   >> Extrait du livre La Magie de la Femme Celte aux Éditions de Mortagne

Les Anciens « avec une philosophie moderne que nous voudrions revivre » avaient compris que nous sommes plus que Fille de la Terre, nous sommes le pilier de l'humanité par l'amour qui nous habite. Et cet amour doit être communiqué, transmit, exprimé… Habitué d’en user et d’en abuser nous oublions trop souvent ce qu’est en réalité ce don précieux de la femme qu’est la communication.

L'Équilibre est basé sur deux choses essentielles que nous possédons : L'amour inconditionnel et le don de communication et tous ceux qui nous entoure méritent d'apprendre et doivent comprendre... pour cela la femme, la mère, l’amante, la fille de la terre, la sorcière, la guérisseuse, la conseillère, la cuisinière, la confidente doivent expliquer, transmettre et surtout persévérer… toutes ces femmes habitent un seul corps: le nôtre.  Nous avons un rôle immense à jouer sur terre, il est temps que nous en reprenions conscience et que nous ravivions cette puissance qu'est la nôtre : pour l’amour, la paix et la lumière, dans l’amour, la paix et la lumière.


Texte Copyright Nalaz sauf indication contraire dans le texte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...