mardi 6 novembre 2012

CES FEMMES SACRÉES ... LES SORCIÈRES

L’histoire de l’humanité tout entière est empreint de souffrance inutile sous prétexte de conquête de nouveau territoire, entre autre.  Depuis le début de l’humanité les hommes se font la guerre entre eux, pour des questions politiques, territoriales ou pire, pour un oui ou un non.  N’avez-vous jamais une fois dans votre vie entendu « à toi seule tu ne pourras jamais changer le monde » ou encore « une seule personne ne peut pas changer le monde » ou pire « si tu ne peux pas les combattre joins-toi à eux »… c’est exactement ce que des milliers de personnes ont faites lors de la chasse aux sorcières.  La chasse aux sorcières est un phénomène historique par lequel d'innombrables êtres humains, pour la plupart des femmes,  furent soumis à de scandaleuses tortures par leurs semblables et condamnés à une mort atroce. Ces femmes furent persécutées par les hommes les plus cultivés de l’époque, les plus religieux et érudits de leur temps. Les Amérindiens ont beaucoup souffert de la main de ces mêmes hommes, étant forcé de s’assimiler à des rites et coutumes qui étaient loin des leurs.  Des milliers d’années d’histoire culturelles ont été détruites en même temps que des milliers d’Amérindiens tombaient sous le feu des mousquetons, pour refus de se joindre à leurs bourreaux… mais en même temps des femmes étaient torturées, pendues, brûlées vivent sur des bûchers ou noyer pour avoir osé être différente, un tant soit peu, de la populace. 


Ces femmes qu’on appelait « sorcière » étaient des mères, des épouses, des filles ayant père et mère, sœur et frère.  Ces femmes vivaient selon une tradition veille comme le monde et, au même titre que les Amérindiens, elles honoraient la terre, à leur manière.  Elles reconnaissaient en la Terre; leur Mère, en chaque arbre; un précieux confident, en chaque plante; un précieux alliés.  Elles savaient parler le langage des animaux seulement parce qu’elles avaient appris de leur mère à observer la nature avec leur cœur et leur ventre et non pas avec leurs yeux et leur cerveau.  Elles connaissaient tous les secrets de la Nature et savaient vivre en harmonie avec elle, se sachant protéger par elle.  Elles ne voyaient pas en la Nature et en ces habitants, des ennemis de chaque instant, mais de fidèles amis à protéger.

Ces femmes étaient tellement puissantes  « dans leur ventre sacré » qu’elles étaient craintes par les ignorants cupide et avide, du pouvoir qu’elles possédaient.  Ne pouvant les imiter, car dépourvus d’utérus, une jalousie démoniaque s’empara d’eux et ils les condamnèrent pour soi-disant « connivence avec le malin ». Un travail considérable et de très longue haleine fut nécessaire mais Ils réussirent à instaurer au sein de la population, une telle peur des « enfers » que ces pauvres femmes pouvaient être vendu par des membres de leur propre famille, pour que ceux-ci puissent connaitre le « paradis »à la fin de leur jour.  De ces femmes nous devons en parler et, en parler encore car ELLES CONNAISSAIENT LE POUVOIR SACRÉ QUI LES HABITAIT et, elles savaient s’en servir à bon escient.  Elles avaient appris de leur mère et de leur grand-mère à être des Femmes de pouvoir dans le large sens du terme.   Elles détenaient toutes les connaissances et les secrets de la Nature, elles étaient guérisseuses, voyantes, sage-femme,  astronomes, astrologues, claire-audiantes, claire-voyantes, médium, et j’en passe… elles étaient bénis par la TERRE-MÈRE elle-même pour porter en elle le secret de la vie, elles portaient au creux de leur ventre l’humanité tout entière, elles étaient SORCIÈRE.

Qu’est-ce qu’une sorcière ? 
C’est une femme qui vit pour le bien être de la TERRE, afin d’avancer en équilibre sur le chemin des secrets qu’elle porte en son cœur, dans le but d’en découvrir et d’en partager ces merveilles.  C’est une femme qui désire l’harmonie en son être afin de propager l’amour tout autour.  C’est une femme qui désire transmettre à sa progéniture  toutes ces précieuses connaissances afin de développer l’autonomie nécessaire pour vivre au sein de la Nature, en l’acceptant tel qu’elle est. Vivre avec l’esprit clair et le cœur heureux de reconnaitre en la Nature de toutes choses son importance était un choix de vie de ces femmes qu’on appelait Sorcière.  Pour ces femmes mettre les mains à la terre ne servaient pas qu’à jardiner, plus important encore, était pour elle une façon de communiquer avec notre Mère à tous… LA TERRE.

Autour de l’an 1000, la sorcellerie est associée à la magie et au merveilleux et à l’harmonie de vivre avec la Terre. Les choses se gâtent à partir de l’an 1300, environ. Désormais, pour l'Église, tous les adeptes de sorcellerie, qu’elle quel soit, sont coupables d'hérésie. C'est du XIVème au XVIIème siècle que le pouvoir de l'État et celui de l'Église firent cause commune pour exterminer les soi-disant sorcières. Durant cette période, un demi-million de personnes environ,  furent exécutées pour sorcellerie. (Ici je dois faire une mise au point importante, car, selon certains historiens environ  9 millions de femmes auraient été traquées et brûlées par l’Église sur une période de 300 ans, mais aucun document officiel n’existe, et si il en ait, l’Église refuse de les divulgués.) Des centaines de millions de personnes, des femmes dans 80 % des cas, furent brûlées parce qu'elles participaient à des Sabbats où elles, toujours selon l’Église, retrouvaient le Diable. Afin de conserver sa domination sur le peuple, l'Église se disculpe (elle ainsi que la noblesse de l’époque) du désastre économique et social, en rejetant la faute sur ces femmes sorcières…

Pour aujourd’hui je vous épargnerai les détails sordides et inhumains dont ces femmes ont été victimes, peut-être qu’un jour j’y reviendrai.  Pour le moment ce que je désire avant tout c’est défendre ces millions de femmes qui vivaient étroitement lié à leur « féminin sacré » car ces femmes auraient eu beaucoup à nous transmettre.  Ces femmes sont nos ancêtres peu importe où nous nous trouvons sur la planète… ces femmes étaient des « FEMMES SACRÉES »… il est temps que le mot « Sorcière » reprenne son sens sacré, j’espère que mon partage vous aura aidé à « dé-satanisé » ce mot associé à tort pendant des siècles au démon.  Votre compréhension du rôle de ces femmes, pour la plupart « Européenne » bien qu’il y ait eu quelques victimes en Amérique, est important sur le chemin du retour de votre « Féminin Sacré ».

Soyez Bénis... Femmes Sacrées et Soeurs Sorcières d'ici et maintenant ... et d'hier xxx

4 commentaires:

  1. Excellent article!

    Et d'après mes recherches, encore aujourd'hui en Arabie Saudite, la sorcellerie peut entrainer une mise à mort...

    RépondreSupprimer
  2. Kitchi Meegwich pour ton commentaire Marie-Terre, grandement apprécié.

    RépondreSupprimer
  3. Il me semble que grâce au cycle de la vie qui a lieu sans cesse ne votre ventre, la conscience de la Terre-Mère est pratiquement innée chez vous mesdames; mais qu'en est-il de nous les hommes ? Je suis bien d'accord que la majorité d'entres-nous sons cupides, égoïstes, ignorants et malhonnêtes... et que c'est surtout ceux là qui nous dirigent... mais il me semble que cette Grande Sagesse habite tout Être ! J'ai entendue beaucoup de belles histoires sur de grands sages que l'on qualifié de sorcier ou de mage, des hommes, qui comme vous, vivent en harmonie avec Gaïa et communient avec elle. Des hommes qui eux-aussi connaissent les secrets des plantes et des pierres et qui portent en eux tout l'amour de L'Univers.

    Personnellement, il me semble que pour un homme cela prend plus de temps et d'effort pour développer sa conscience... plus de vies sûrement aussi, mais au final la Femme comme l'Homme sont fait pour atteindre cette infinie sagesse, au travers de cet inconditionnel Amour... et d'ensemble s'unir avec l'Univers tout entier... qu'en pensez-vous ? J'espère que vous nous en voulez pas trop... je suis désolé pour la stupidité de tous nos frères... (et certaines de nos soeurs aussi)

    Namasté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris connaissance de ton message soushi888 et sous peu il y aura un article juste pour vous messieurs... je trouve ton message plein de sagesse "féminine" si j'ose dire... et surtout prend ce commentaire comme un compliment et non une manière détourné de taquinerie. Tu as tout a fait raison, certains d'entre vous font de gros effort pour vous éloigner de masse "stupide" homme ou femme... surveille les prochains articles, j'espère qu'ils te plairont.

      Kitchi Meegwich (Grand Merci)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...