jeudi 20 décembre 2012

LE RAFFINÉ GAUVIN ET DAME RAGNELL


Cette légende est issue des traditions orales Celtiques, de l’époque du Roi Arthur et des Chevalier du la Table Ronde.  L’histoire se passe à Camelot, Château du Roi Arthur.  Les Celtes respectaient le sacré de la femme, celle-ci ayant une place de choix dans la société Celte d'une époque qu'on dit aujourd'hui révolu... mais on aurait grand avantage à reconsidéré nos valeurs moderne par rapport aux traditions anciennes qui connaissaient le sens exacte du "respect de la Femme" et ce, sur plusieurs point important sur lesquels nous devons encore nous battre aujourd'hui !


Il fut une époque où, pour mettre à l’épreuve l’honneur d’un Roi ou vérifier l’intégrité des membres de sa Cour.  Les Sorcières prenaient plaisir à les défiés de résoudre des énigmes, sous peine d’avoir à subir un mauvais sort ou encore d’avoir à réaliser un souhait de la sorcière concernée.

Un jour Le Roi Arthur et sa cour, loin d’avoir été épargné par ce type d’épreuve, eu la surprenante visite d’une sorcière très connue à Camelot comme étant la sorcière Celtique la plus laide de l’époque.  On l’avait d’ailleurs surnommé: «’Effroyable Dame Répugnante. »

Comme elle en avait l’habitude elle arriva un jour sans prévenir.  Elle franchit la garde du Roi sans aucune difficulté et  entra en trombe dans la grande salle de la table Ronde.  S’imposant devant le Roi et les Chevaliers de la Table Ronde, la Sorcière s’avança avec assurance et défia le Roi de son plus vilain regard.  Le Roi Arthur et ces fidèles chevaliers, horrifiés, restèrent béas devant la laideur de la sorcière.  Elle leva son index crochu, le pointa en direction du  Roi et lui dit:  «Arthur, je vais te poser une énigme, tu auras une année complète, à partir de ce jour, pour en trouver la réponse.  Si à mon retour dans un an tu n’as pas trouvé à résoudre cette énigme, tu devras exaucer un de mes vœux, quel qu’il soit. » Le Roi accepta et invita la sorcière à poser son énigme, celle-ci s’exécuta :  «Qu’est-ce qu’une femme désire le plus au monde? »  Et elle disparue aussi brusquement qu’elle était arrivée.

Les Chevaliers de la Table Ronde et le Roi passèrent toute l’année suivante à parcourir le pays de fond en comble et dans  les moindres recoins cherchant à trouver la solution à l’énigme, sans aucun succès.  Un an plus tard, comme convenu la sorcière revint pour avoir la réponse à l’énigme  mais en vain, le Roi dut admettre qu’ils avaient eu beau traverser  le pays, d’est en ouest et du nord au sud, lui et ces fidèles Chevaliers n’avaient trouvé aucune réponse à son énigme.  Alors la sorcière s’empressa de rappeler  Roi qu’il avait un engagement  à respecter envers elle,  celui d’exaucer un de ces vœux.  Sans même attendre l’invitation du Roi à s’exprimer, elle formula son souhait:  «Je désire avoir un époux? » Lui dit la sorcière.

Tous furent  stupéfait. L’air hébété mais fidèle à sa parole  et poussé par l’honneur, digne de tout grand Roi.  Le Roi  Arthur offrit de l’épouser, quand soudain le beau et courtois Gauvain s’interposa entre le Roi et la sorcière  et se proposa, comme époux,  à la place de son Roi.   Satisfaite la Sorcière accepta l’offre de Gauvin et le soir même, l’effroyable Dame répugnante et le bon Gauvin, étaient  uni dans les liens sacrés du mariage.   La nuit de noce venue, c’est avec beaucoup de réticence que Gauvin s’approcha du lit conjugal.  Mais quelle  ne fut pas sa surprise quand il vit dans son lit non pas, une sorcière repoussante et laide comme il s’attendait de voir mais bien une jeune femme belle comme un matin de printemps.  «Où est la sorcière? » Demanda Gauvin stupéfait!  «Je suis Ragnell » répondit la jeune femme.  «J’ai été victime d’un sortilège, lui expliqua t’elle, «Je peux être belle le jour ou la nuit mais jamais les deux à la fois.  L’autre moitié du temps j’apparais sous les traits d’une hideuse sorcière.  En tant que mon époux je vais te laisser le choix de me voir belle soit:  le jour à ton bras en public et  lorsque nous serons en présence de tes amis ou le soir lorsque nous serons seuls dans l’intimité. »  Gauvin réfléchit une bonne partie de la nuit et ce n’est qu’au petit matin qu’il se décida enfin de répondre à son épouse et  il lui dit::  «Je ne réussie pas à me décider donc tu feras comme bon te semble.  Si pour toi c’est plus important d’être belle le jour en présence des gens de la cour et de mes amis je suis d’accord si par contre, tu préfères être belle le soir seul avec moi je n’y vois aucun inconvénient.  Je respecterai  ton choix quel qu’il soit. »  Sur ces mots un léger tintement se fit entendre et la jeune femme les yeux pleins de larmes regarda Gauvin et lui dit:  «Ta galante réaction vient de rompre la malédiction dont j’étais victime, maintenant que tu m’as laisser libre choix, je peux être belle de jour comme de nuit. »

Gauvin venait de donner la réponse à l’énigme:  «Qu’est-ce qu’une femme désire le plus en ce monde? C’est:  être respecté dans ses choix... »

mercredi 19 décembre 2012

LA BATAILLE DES SEXES A CAUSÉ DE TRÈS PROFONDES BLESSURES


Voici un texte très intéressant qui explique bien les relations masculin-féminin devenus
difficile au fils des siècles.  Les blessures causées sont par contre réversibles et peuvent
être guérit par l'amour pur qui habite chacun et chacune de nous... Bonne Lecture

Pamela Kribbe transmet Marie-Madeleine

Ceci est la transcription légèrement mise en forme de la transmission publique. Pour accéder à la version audio, cliquer ici.

Chers amis, chers frères et sœurs,

Je suis pleine de joie de me trouver ici dans cet espace avec vous. Mon cœur s'ouvre vraiment car je vous aime tant. Je suis maintenant libérée de tous les fardeaux terrestres. Et je peux voir avec facilité votre beauté et votre courage tout au long de votre vie sur Terre. Je souhaite que vous puissiez le voir vous-mêmes. Souvent, vous êtes tellement empêtrés dans l'autojugement et le rabaissement. Cela rend difficile le fait de recevoir tout ce qui vous est offert. Je constate souvent que votre énergie est nouée. Vous avez les yeux fermés et vous êtes emprisonnés dans vos propres jugements négatifs. Et ce sentiment d'indignité semble aller de soi pour toute personne née sur Terre. Cela fait partie du fait d'être sur Terre. En fait, la Terre est couverte, sur le plan énergétique, d'un sentiment de dépréciation de soi et d'autojugement qui se transmet de génération en génération. Certaines personnes ont eu la bénédiction de vivre au cours de leur enfance le sentiment d'innocence et de spontanéité qui est naturel à la vie. Mais souvent, en vous incarnant sur Terre en tant qu'être humain, votre conscience est aisément assombrie par la négativité et la peur qui s'y trouvent. Je suis ici maintenant pour vous rappeler votre véritable nature et vous aider à vous éveiller à celle-ci dans votre vie quotidienne. Car je connais la force de votre âme, malgré la densité et la lourdeur de l'énergie terrestre. Vous êtes de vrais guerriers de lumière, même si parfois vous semblez l'avoir oublié. Parfois j'en éprouve du chagrin, une sorte de tristesse en voyant que vous semblez si perdus. J'ai encore des sentiments humains, vous savez, et je suis reliée à vous par le cœur.

Aujourd'hui, j'aimerais vous parler de ce qui est advenu entre les sexes, entre les hommes et les femmes, car une grande part de cette énergie sombre, ou de ce profond sentiment d'indignité, provient de cette histoire. Cette histoire a trait à la sexualité. Vous savez, la sexualité devrait être une source de lumière, d'amour et une authentique rencontre des âmes. Dans une vraie rencontre sexuelle, l'ouverture se fait à partir du cœur. Rencontrer quelqu'un sur ce plan est une expérience de félicité et d'extase. Mais de façon tragique, peu d'êtres sur Terre ont la possibilité de vivre l'union sexuelle de cette manière. Il y a une si profonde douleur dans le cœur des hommes et des femmes dans cette zone parce que c'est là où vous êtes le plus vulnérable, en tant qu'être humain. Vous êtes tous conscients de l'histoire récente, et par récente, j'entends ces derniers 4 ou 5000 ans. Au cours de cette période, l'énergie féminine a été dévalorisée et humiliée par une énergie masculine agressive. Dans l'être féminin, cela a occasionné une blessure à un niveau très profond. Mais cela a aussi blessé les hommes. À cause de cette énergie masculine agressive présente tout au long de cette ère, les hommes ont été incapables de développer leur côté féminin sensible. Il est devenu difficile pour eux de se relier aux autres à partir de leur cœur, de montrer leurs émotions. D'autre part, les femmes ont perdu contact avec leur sentiment de valeur intrinsèque et leur souveraineté. Et par conséquent, les hommes et les femmes sont devenus des étrangers, séparés les uns des autres. Et la sphère de la sexualité, la plus sacrée entre un homme et une femme, a été violée. Au lieu d'être une source de félicité, elle est devenue une zone très douloureuse. À présent, je veux aller plus loin et vous narrer une part de l'histoire plus ancienne que celle que vous connaissez. Il fut un temps où les femmes se sont emparé du pouvoir et l'ont exercé contre les hommes. Les femmes peuvent éprouver cela en elles. Même si elles ont été victimes de l'agression masculine au cours de nombreuses vies, elles peuvent aussi ressentir en elles la capacité à manipuler l'énergie chez les hommes. Je vous dis cela en aucun cas pour que vous vous sentiez coupables ou honteuses. Je veux aller à l'origine de la blessure chez les hommes et les femmes. Je vous demande donc maintenant de ressentir si vous reconnaissez en vous la blessure dont je parle. Vous est-il possible d'éprouver un véritable amour en relation avec l'autre sexe ? Êtes-vous capable d'être un homme ou une femme sans honte, sans réserve envers l'autre sexe ?

Je suis en train de vous dire que ce sentiment d'indignité avec lequel vous êtes tous en lutte est en lien étroit avec la blessure sexuelle présente chez les hommes et chez les femmes. Le temps est venu de guérir cette blessure. Et je demande aux femmes spécialement de s'élever au-dessus de la colère et de la méfiance qu'elles ont envers les hommes. Hommes ou femmes, vous avez tous été à la fois victimes et persécuteurs dans cette longue histoire de bataille.

Imaginons ensemble que vous soyez face à votre partenaire, et si vous n'en avez pas, imaginez juste quelqu'un en face de vous.

Maintenant, jetez un coup d'oeil au courant du don : que donnez-vous à cette personne ? Qu'êtes-vous capable de donner ? Et observez aussi votre corps lorsque vous donnez cette énergie. Quelle impression y'a-t-il dans votre cœur ? Dans votre ventre ? Et si vous remarquez que le courant du don est interrompu dans certaines zones, ne jugez pas, n'essayez pas de le changer maintenant, observez-le simplement.

Maintenant, observez le courant de la réception. Que recevez-vous de votre partenaire ? Qu'êtes-vous capable de recevoir de votre partenaire, que pouvez-vous recevoir ?

Vous allez probablement voir que certaines zones sont bloquées en vous. Je veux que vous sachiez que ces blocages ne sont pas seulement personnels. L'histoire vous les a légués. Ne vous jugez donc pas. L'invitation actuelle est de guérir cette douleur, et ce faisant, vous contribuerez aussi à guérir la douleur collective de l'humanité. Vous êtes bien plus forts que vous ne le croyez.

Je vous invite à faire ensemble un petit exercice de guérison. Bien, je ne vous demande pas de guérir la douleur ou les blocages que vous percevez en vous, mais plutôt d'observer ceux que vous voyez chez votre partenaire. Restez simples. Demandez juste à votre partenaire : qu'aimerais-tu recevoir de moi ? Qu'est-ce qui te servirait le mieux ? Qu'est-ce qui t'aiderait à retrouver la souveraineté dans ta vie ? Et donnez-lui cela sur le plan énergétique.

J'aimerais que vous ayez une compréhension de votre partenaire, et surtout  que vous  compreniez la douleur spécifique du sexe opposé. La blessure, la douleur, est différente chez les hommes et chez les femmes. Les hommes se sont séparés de leurs sentiments, de leur nature féminine. Ils ont envie d'une connexion plus vraie. Et les femmes ont besoin de se relier à leur puissance et à leur dignité. Les hommes ont la capacité d'aider les femmes à réaliser cela en leur montrant leur vraie beauté et leur force. Les femmes ont la capacité d'aider les hommes en leur pardonnant et en assumant leur responsabilité. Il peut y avoir ainsi une très belle interaction entre hommes et femmes.

Bien que le chemin spirituel consiste essentiellement en une autoguérison, il est temps maintenant de vous unir et de bâtir des ponts entre hommes et femmes. C'est en ayant de la vraie compassion et de la compréhension les uns envers les autres que vous allez aussi vous autoguérir. Vous vous élevez au-dessus de la vieille bataille et permettez à la sexualité de redevenir un espace de vraie joie et d'entente.

Dans votre lutte contre l'ombre et le sentiment d'indignité, je vous demande de considérer à quel point cela est dû à vos blessures d'homme ou de femme. En étant conscients de cet aspect, vous allez acquérir plus de compréhension de vous-mêmes et laisser entrer plus de lumière dans votre vie. Sur la Nouvelle Terre qui est en train de naître, hommes et femmes vont se rejoindre dans l'harmonie. Leurs énergies vont se compléter naturellement. C'est par la sexualité que votre âme, votre énergie spirituelle, descend vraiment sur Terre, depuis le centre d'énergie le plus élevé jusqu'au plus bas. Lorsqu'il y a une union sexuelle de cœur à cœur, vous êtes de retour au centre du paradis. Vous vous sentez en union avec l'Esprit pour un moment. Ensemble, en cet instant, vous canalisez l'énergie la plus pure vers la Terre. À l'origine, la sexualité est ce précieux don. Le fait qu'elle ait été assombrie par une énergie obscure et pénible est un lourd fardeau pour vous tous. C'est la cause d'un grand nombre de vos émotions de solitude et de désespoir. Mais il y a de nombreux signes d'espoir en ce temps. Hommes et femmes cherchent sincèrement à établir une vraie connexion entre eux. Un lourd fardeau pèse encore sur vous tous, mais aussi un grand potentiel de guérison.

Une fois encore, je vous invite à vous voir comme je vous vois depuis l'autre côté du voile. Je vous demande de vous joindre à moi maintenant et de vous regarder à travers mes yeux. Pouvez-vous voir en vous les belles âmes courageuses que vous êtes ? Il n'y a rien de mauvais chez vous. Rien. Vous êtes des êtres parfaits. Je souhaite que vous puissiez accepter cela de ma part.

© Pamela Kribbe
www.jeshua.net/fr


mercredi 7 novembre 2012

MESSAGE DU COEUR D'UNE SORCIÈRE

Je ne peux m'empêcher de vous partager un message reçu d'une soeur sorcière, du nom de Aladys,  à la suite de la publication de mon message CES FEMMES SACRÉES ... LES SORCIÈRES... ses mots, qui me vont droit au coeur, complémentes très bien  le message important que je tentais de vous transmettre et qui, à ce que je vois, à été entendu.  Aladys exprime très bien l'IMPORTANCE du savoir de ces femmes sacrées...
Merci Aladys de ton intervention qui sera toujours la bienvenue.  
Ta grande sagesse et ton grand coeur fait honneur à toutes nos soeurs sources-hier ... xxx

Merci Nalaz pour ce bel article, les sorcières sont avant tout des sources-hier....des sources de savoir ancestral déposé dans leur être comme un cadeau sacré. Ce savoir est celui de l'amour, de la guidance, de la connaissance, de la guérison. La sorcière (source-hier) a plusieurs pouvoirs qu'elle n'a pas besoin de chercher car ils sont partie d'elle. Elle peut les développer pour qu'ils servent leurs buts mais chaque femme dispose de ces pouvoirs sacrés. Un des rôles princpaux de la femme est d'amener l'homme à sa reconnection avec le sacré et le divin en lui... Je ne veux pas en dire plus car ce serait bien long et le but n'était pas d'en rajouter mais de te remercier pour avoir laissé parler ce féminin sacré qui est en toi...en nous...merci soeur source-hier...tu laisses parler ton coeur...et la mélodie qu'il joue est magnifique...

mardi 6 novembre 2012

IMMERSION AUTHENTIQUE ANCESTRALE DANS LE FÉMININ SACRÉ

Je vous suggère aujourd'hui la lecture d'un excellent livre, qui est selon moi un excellent complément de mon ressent message : Ces Femmes Sacrées ... Les Sorcières.  Une saga de l'Épopée du Roi Arthur et de ses fidèles chevaliers de la Table ronde Unique en son genre mettant en vedette Les Prêtresses D'Avalon. Comme vous pourrez le constater en prenant connaissance du résumé ci-bas.

Les Dames du Lac 
de Marion Zimmer Bradley



Marion Zimmer Bradley est née en 1930 aux États-Unis, fille de cheminots, est une auteure autodidacte, minutieuse et fascinante qui m’a séduite dès les premières lignes de son livre.

Une version unique de la saga du Roi Arthur.  Une excellente interprétation qui nous fait visiter l’envers du décor, l’important côté féminin qui n’avait jusqu’ici jamais été exploité.  Elle nous permet de nous immiscer dans leur intimité et partage avec nous leur force ainsi que leur faiblesse d’une manière franche que j’ai beaucoup appréciée.  De plus c’est la première auteure à écrire une version de cette histoire en traitant d’un sujet important comme l’initiation des prêtresses d’Avalon.  Les Dames du Lac est beaucoup plus qu’un simple roman, de l’épopée du Roi Arthur, du beau Lancelot et de son sage Merlin, c’est une leçon de vie qui met en vedette le Féminin Sacré dans toute sa splendeur.  Une leçon importante sur les comportements extrémistes, négatifs et dominateurs de l’Église Chrétienne de l’époque, (qu’elle continuera d’ailleurs à développer avec doigté au fil des siècles), et de l’emprise qu’elle avait sur les tous les peuples en quête d’un « leader » spirituelle leur permettant de se donner bonne conscience devant les successifs échecs de leur vie, faute d’accepter de se remettre en question et accepter par le fait-même que nous avons tous des épreuves à traverser pour réparer nos propres erreurs des vies passées afin de grandir, se permettant ainsi le meilleur dans une autre vie.

Religions Païenne vs Chrétienne :  Le sujet délicat dont elle traite dans son roman à été développé avec beaucoup de finesse et de sagesse car, la religion chrétienne voulant dominer une religion existante depuis fort longtemps, refusant  catégoriquement de partager avec les croyances païennes, contrairement à ceux-ci qui respectait et acceptait la vie côte à côte, confirme que l’auteure a fait énormément de recherche historique sur le début de la chrétienté.  C’est donc une écrivaine consciencieuse qui désire par ses écrits, non seulement nous faire voyager, à travers une époque Arthurienne, riche en culture païenne mais passer un message important sur le respect des différences qui existe en notre monde.  Ayant fait moi-même multitude de recherches sur le sujet,  j’ai  parfois été choqué du réalisme extrémiste d’une religion patriarcale ayant une peur bleue de toutes la puissance féminine qui nous est propre.  Elle me confirme la conclusion que j’ai fait de toutes mes recherches, nous aurions eu beaucoup à gagner à suivre les enseignements ancestraux traditionnel.  Il aurait mieux valu pour notre propre équilibre ainsi que pour le fragile équilibre de la planète de suivre les riches enseignements païens Matriarcale plutôt que de les bannir.

Ceux et celles qui n’ont jamais pris le temps ou eu l’occasion de s’adonner à l’étude de l’histoire en général seront probablement tenté de confirmer,  par certaine recherche personnelle, le véridique de ces écrits, car c’est exactement de cette manière que l’Église a écrit l’histoire,  elle à toujours vu le démon dans tous ce qui n’était pas confirme à ces enseignements.  Certain affirme même que l’Église aurait inventé le Démon et les enfers de toute pièce afin d’établir un monopole.

Pour vous procurer ce livre :

Au Québec:

CES FEMMES SACRÉES ... LES SORCIÈRES

L’histoire de l’humanité tout entière est empreint de souffrance inutile sous prétexte de conquête de nouveau territoire, entre autre.  Depuis le début de l’humanité les hommes se font la guerre entre eux, pour des questions politiques, territoriales ou pire, pour un oui ou un non.  N’avez-vous jamais une fois dans votre vie entendu « à toi seule tu ne pourras jamais changer le monde » ou encore « une seule personne ne peut pas changer le monde » ou pire « si tu ne peux pas les combattre joins-toi à eux »… c’est exactement ce que des milliers de personnes ont faites lors de la chasse aux sorcières.  La chasse aux sorcières est un phénomène historique par lequel d'innombrables êtres humains, pour la plupart des femmes,  furent soumis à de scandaleuses tortures par leurs semblables et condamnés à une mort atroce. Ces femmes furent persécutées par les hommes les plus cultivés de l’époque, les plus religieux et érudits de leur temps. Les Amérindiens ont beaucoup souffert de la main de ces mêmes hommes, étant forcé de s’assimiler à des rites et coutumes qui étaient loin des leurs.  Des milliers d’années d’histoire culturelles ont été détruites en même temps que des milliers d’Amérindiens tombaient sous le feu des mousquetons, pour refus de se joindre à leurs bourreaux… mais en même temps des femmes étaient torturées, pendues, brûlées vivent sur des bûchers ou noyer pour avoir osé être différente, un tant soit peu, de la populace. 


Ces femmes qu’on appelait « sorcière » étaient des mères, des épouses, des filles ayant père et mère, sœur et frère.  Ces femmes vivaient selon une tradition veille comme le monde et, au même titre que les Amérindiens, elles honoraient la terre, à leur manière.  Elles reconnaissaient en la Terre; leur Mère, en chaque arbre; un précieux confident, en chaque plante; un précieux alliés.  Elles savaient parler le langage des animaux seulement parce qu’elles avaient appris de leur mère à observer la nature avec leur cœur et leur ventre et non pas avec leurs yeux et leur cerveau.  Elles connaissaient tous les secrets de la Nature et savaient vivre en harmonie avec elle, se sachant protéger par elle.  Elles ne voyaient pas en la Nature et en ces habitants, des ennemis de chaque instant, mais de fidèles amis à protéger.

Ces femmes étaient tellement puissantes  « dans leur ventre sacré » qu’elles étaient craintes par les ignorants cupide et avide, du pouvoir qu’elles possédaient.  Ne pouvant les imiter, car dépourvus d’utérus, une jalousie démoniaque s’empara d’eux et ils les condamnèrent pour soi-disant « connivence avec le malin ». Un travail considérable et de très longue haleine fut nécessaire mais Ils réussirent à instaurer au sein de la population, une telle peur des « enfers » que ces pauvres femmes pouvaient être vendu par des membres de leur propre famille, pour que ceux-ci puissent connaitre le « paradis »à la fin de leur jour.  De ces femmes nous devons en parler et, en parler encore car ELLES CONNAISSAIENT LE POUVOIR SACRÉ QUI LES HABITAIT et, elles savaient s’en servir à bon escient.  Elles avaient appris de leur mère et de leur grand-mère à être des Femmes de pouvoir dans le large sens du terme.   Elles détenaient toutes les connaissances et les secrets de la Nature, elles étaient guérisseuses, voyantes, sage-femme,  astronomes, astrologues, claire-audiantes, claire-voyantes, médium, et j’en passe… elles étaient bénis par la TERRE-MÈRE elle-même pour porter en elle le secret de la vie, elles portaient au creux de leur ventre l’humanité tout entière, elles étaient SORCIÈRE.

Qu’est-ce qu’une sorcière ? 
C’est une femme qui vit pour le bien être de la TERRE, afin d’avancer en équilibre sur le chemin des secrets qu’elle porte en son cœur, dans le but d’en découvrir et d’en partager ces merveilles.  C’est une femme qui désire l’harmonie en son être afin de propager l’amour tout autour.  C’est une femme qui désire transmettre à sa progéniture  toutes ces précieuses connaissances afin de développer l’autonomie nécessaire pour vivre au sein de la Nature, en l’acceptant tel qu’elle est. Vivre avec l’esprit clair et le cœur heureux de reconnaitre en la Nature de toutes choses son importance était un choix de vie de ces femmes qu’on appelait Sorcière.  Pour ces femmes mettre les mains à la terre ne servaient pas qu’à jardiner, plus important encore, était pour elle une façon de communiquer avec notre Mère à tous… LA TERRE.

Autour de l’an 1000, la sorcellerie est associée à la magie et au merveilleux et à l’harmonie de vivre avec la Terre. Les choses se gâtent à partir de l’an 1300, environ. Désormais, pour l'Église, tous les adeptes de sorcellerie, qu’elle quel soit, sont coupables d'hérésie. C'est du XIVème au XVIIème siècle que le pouvoir de l'État et celui de l'Église firent cause commune pour exterminer les soi-disant sorcières. Durant cette période, un demi-million de personnes environ,  furent exécutées pour sorcellerie. (Ici je dois faire une mise au point importante, car, selon certains historiens environ  9 millions de femmes auraient été traquées et brûlées par l’Église sur une période de 300 ans, mais aucun document officiel n’existe, et si il en ait, l’Église refuse de les divulgués.) Des centaines de millions de personnes, des femmes dans 80 % des cas, furent brûlées parce qu'elles participaient à des Sabbats où elles, toujours selon l’Église, retrouvaient le Diable. Afin de conserver sa domination sur le peuple, l'Église se disculpe (elle ainsi que la noblesse de l’époque) du désastre économique et social, en rejetant la faute sur ces femmes sorcières…

Pour aujourd’hui je vous épargnerai les détails sordides et inhumains dont ces femmes ont été victimes, peut-être qu’un jour j’y reviendrai.  Pour le moment ce que je désire avant tout c’est défendre ces millions de femmes qui vivaient étroitement lié à leur « féminin sacré » car ces femmes auraient eu beaucoup à nous transmettre.  Ces femmes sont nos ancêtres peu importe où nous nous trouvons sur la planète… ces femmes étaient des « FEMMES SACRÉES »… il est temps que le mot « Sorcière » reprenne son sens sacré, j’espère que mon partage vous aura aidé à « dé-satanisé » ce mot associé à tort pendant des siècles au démon.  Votre compréhension du rôle de ces femmes, pour la plupart « Européenne » bien qu’il y ait eu quelques victimes en Amérique, est important sur le chemin du retour de votre « Féminin Sacré ».

Soyez Bénis... Femmes Sacrées et Soeurs Sorcières d'ici et maintenant ... et d'hier xxx

vendredi 26 octobre 2012

FILLES DE LA TERRE ET PORTEUSES D'EAU


Chez le Peuple Algonquin "Anishnabe" comme dans la plupart des Nations Amérindiennes à Travers les Amériques, vivants sous un régime Matriarcale : Les Femmes sont de Précieuses Porteuses d'Eau...

Toutes les Femmes sont les Filles de la Terre parce que la Terre notre mère, donne naissance à tout ce qui vit, elle nous protège et nous nourrit.  Par sa naissance la femme, chez les Amérindiens, est sacrée parce qu'elle continuera de donner la vie, protégera et nourrira tout comme sa mère la Terre. Dans la Tradition Amérindienne Toute les Femmes sont sacrées et respectées comme étant les Filles de la Terre car elles sont toutes, et ce dès leur naissance, des "Femme Médecine". Les Femmes Médecine ou Medecine Woman sont des guérisseuses d'Âmes et d'Esprits autant que des porteuses du remède essentielle à toutes maladies "L'Amour inconditionnel Maternelle".

Portant en elle l'eau sacré dans lequel tout être en devenir baigne pendant neuf mois avant de naître, elle est Porteuse de L'Eau sacré tout comme sa mère la Terre.  L'eau donne la Vie et nous permet de Survivre, la Femme est donc Une Porteuse d'Eau et c'est pour cette raison qu'elle à le don innée de purifier l'eau (de la bénir en fait).  Lorsque la Femme va chercher de l'eau à la source pour abreuver les membres de la tribu, elle prend quelques secondes pour se ressourcer et entrer en prière, au moment ou elle "cueille" l'eau, la femme se remplie d'Amour ou fait une prière pour apporter Santé et/ou Paix afin que l'eau absorbe cette demande afin d'exaucer ou protéger, selon le cas, celui ou celle qui l'a boira... C'est la raison pour laquelle se sont les femmes qui vont chercher l'Eau et non les hommes.  Ce n'est pas parce que la femme est l'esclave de l'homme qu'elle l'abreuve, tout au contraire, l'homme Amérindien de l'époque d'avant la colonisation, porte un très HAUT respect à la femme et en ces dons qu'il sait innés.  Chez les Amérindiens tout à sa raison d'être pour l'harmonie, l'équilibre et la survit de tous.  Tous les Gestes qu'ils posent sont d'une grande valeur... et chaque petits gestes comptes. 

De nos jours la bénédiction de l'eau par les femmes connait un retour en force.  La bénédiction de l'eau traverse les frontières, passant par les rivières pour rejoindre les océans.  Plusieurs femmes des plus jeunes aux aînées oeuvre pour redonner aux eaux de la Terre sa pureté originel.  Ici je ne peux divulgué le secret, car j'ai prêté serment.  Certaines prières très importante, et certains chants aussi,  ne peuvent être transmis que d'une femme à l'autre, selon la tradition et selon l'avertissement du conseil des Grands-Mères Indigènes, l'oreille masculine ne peut être témoin de ces prières, pour aucune raison.  Nous n'avons pas le droit en tant que femme sacrée qui se respecte, de partager cette prière avec la gente masculine, et ce peu importe son âge, du bébé naissant au Grand-Père... Nous devons respecter cette loi Traditionnel.

Par contre ce que je peux vous transmettre ici est tout aussi important que la prière en soi, il ne suffit qu'à  toucher l'eau de ces mains au mieux mettre ces pieds sur les bords d'un cours d'eau, toujours le coeur emplis d'amour, cette belle et bonne énergie suffira à faire votre part dans la purification essentiel des Eaux de notre Mère la Terre.  Vous pouvez aussi lui parler, avec vos mots et votre coeur, rien de tel que de parler avec son coeur, c'est par cette voix que notre Âme s'exprime, et notre Mère la Terre saura vous entendre, j'en suis convaincu.

Purifier l'eau qu'on boit tous les jours est un petit rituel, très simple, qui peut être pratiqué tout les jours, même si l'eau qui coule est celui du robinet, nous pouvons propager l'Amour, la Paix et la Santé à Grande Échelle par un simple verre d'Eau ou une bonne tasse de Café le Matin. A vos Robinets mes soeurs et tous en coeur on se concentre sur l'Amour, la Paix et l'Harmonie, l'Équilibre la Santé de nos Familles et tout autour de nous... et voilà le message d'Amour coulera à flot et fera un jour de cette Terre une Terre d'Amour.

mardi 23 octobre 2012

PREMIER PAS SUR LE CHEMIN SACRÉ



Nous ne pouvons pas comprendre adéquatement le FÉMININ SACRÉ sans un peu d’histoire.  Car il est important de comprendre pourquoi ce chemin sacré a disparu, en effet, Le FÉMININ SACRÉ n'est pas une nouvelle mode arrivé avec le flot des changements engendrés depuis le début de 2012.  Le FÉMININ SACRÉ existe depuis le début des temps, bien que la plupart d'entre nous, en tant que femme, n'en avons jamais entendu parler.  Nos Arrières Grands-Mères et Grands-Mères, étant trop occupées à respecter les nouvelles règles générées par l’arrivé en force de l’Église Catholique-Chrétienne ont tôt fait d’oublier leur vrai valeur et leur INESTIMABLE rôle sur terre et comment pouvoir transmettre ce qu’on te force à oublier sous la menace de connaître l’enfer pour l’éternité.  Ne pensez plus leurs disaient-on, apprenez ce livre par cœur car seul ce livre détient l’unique vérité…Mais en fait ce livre était un voué à l’arrivé d’un régime Patriarcale cupide, étouffant et dégradant pour toutes les femmes… sans exception.


Depuis des générations des traditions orales Amérindiennes enseignaient ce qu’était le Féminin Sacré à travers la voix des Sages Grands-Mères.  Mais la colonisation des Amériques et plus tard les forces religieuses d’assimilation ont tenté tant bien que mal d’effacer à tout jamais toutes traces du rôle sacré qu’est celui de la femme.  Comme dans toutes société écrasé par des forces étrangères, les Grands-Mères autochtones d’Amériques se sont tuent « temporairement », le temps que l’envahisseur soit convaincu d’avoir enfin atteint son but.  Mais l’univers faisant bien les choses,  certaines des voix des Sages Grands-Mères ont traversé le temps et ce sont rendu jusqu’à nous dans le plus grand des secrets.

500 ans de noirceur aura été indispensable à la redécouverte du Féminin Sacré et aux retours à Notre Mère la Terre.  Selon une prophétie amérindienne, le conseil des Grands-Mères Amérindiennes de l’époque de la Colonisation prédit un longue et importante période de noirceur pour toutes les Nations Amérindiennes, ceux-ci perdraient leurs terres, leurs enfants, leurs traditions et l’envahisseur tenterait même de les exterminés.   Mais quoi de plus sage que de faire mine d’être le plus faible quant au fond de son cœur on connait « une vérité » qui refera surface le temps venu.  Et le temps venu arriva et,  dans les années 90 une grande fête eu lieu au Mexique afin de fêter la fin de la « Grande période de Noirceur » plusieurs milliers d’indigènes réunis pour l’évènement fêtèrent en grande pompe la fin des  500 ans de noirceur.

Ici j’inclus une partie d’une interview très intéressante expliquant assez clairement la prophétie des 500 ans de noirceur, confirmé par plusieurs Nations Amérindiennes, j’inclus dans l’expression « Nation Amérindienne », les Mayas et les Incas qui sont en fait les Ancêtres des Nations Amérindiennes Moderne:

D’Après : Karène Le Drian, psychothérapeute énergétique, une femme à la sensibilité toute particulière et avec des aptitudes exceptionnelles puisqu'elle a un don de médiumnité  nous parle de ces prophéties.

…Disons que les Prophéties Amérindiennes  ont prédit un changement majeur de conscience dans l’humanité. C'est-à-dire que les Mayas ont disparu quand l’invasion espagnole, et portugaise en l’occurrence, eurent lieu.  Les Mayas virent ce qu’ils appelaient un âge noir à venir. Cet âge noir devait durer en moyenne 500 ans effectivement et est en train de prendre fin. Cet âge noir est relatif à l’appât du gain, à des sociétés corrompues, à l’abus de pouvoir, à l’égoïsme poussé à l’outrance, enfin tout ce auquel nous assistons aujourd’hui. Cette prophétie  démontre bien que ces catastrophes apocalyptiques ont déjà eu lieu. Mais sa particularité actuellement est qu’elle réunit les quatre éléments principaux. C’est à dire que dans le passé, il y a eu des destructions comme on le sait, par l’eau avec le déluge, etc. Il y a eu aussi des civilisations détruites par le feu, par la terre. Mais la particularité de notre époque, qui est sans précédent, c’est une destruction par les quatre éléments : l’air, le feu, la terre et l’eau. Il suffit d’allumer son téléviseur tous les soirs pour constater que c’est effectivement le cas, avec une recrudescence d’ouragans, de tremblements de terre, de volcans qui entrent en éruption, de tornades, de tsunamis, etc.

Donc 2012 est un peu comme une épée de Damoclès : Nous n’aurons pas une fin du monde, mais la FIN D’UN MONDE, la fin d’une civilisation, beaucoup trop patriarcale en l’occurrence, et qui est encore une fois dominée par une tendance de l’esprit au détriment de l’aspect féminin important au retour de l’équilibre et l’harmonie sur terre.

Ils ont vu effectivement que l’humanité allait tendre, j’insiste, (c’est eux-mêmes qui l’ont vu), vers un déséquilibre dans notre société entre les hommes et les femmes, vers un excès d’asservissement de l’homme sur la femme. En l’occurrence, un déséquilibre monumental qui tend vers la destruction de cette civilisation en question. Si vous voulez pour eux, - bien que je ne sois pas une grande spécialiste des Mayas, même si je les ai relativement étudiés -, et il est évident que nous allions passer d’une civilisation beaucoup plus équilibrée, et notamment matriarcale, vers une société patriarcale. Si vous regardez, il y a plus de 5000-6000 ans en arrière, la société était en effet plus matriarche. Or l’idée est de ne pas retourner vers une société matriarcale, mais plutôt d’associer de manière équilibrée et juste les énergies féminines et masculines. C’est comme si le calendrier s’arrête à ce moment-là. Le fait que leur calendrier s’arrête à ce moment-là, est pour moi le signe indiscutable qu’ils veulent nous faire comprendre que c’est une fin de cycle extrêmement importante, qui ne couvre pas que cette civilisation actuelle, mais l’ensemble des civilisations. Je vous l’ai dit tout à l’heure, qu’il s’agit d’une période de 26 000 ans de civilisation (environ un peu plus de 25 000 et quelque) , donc il est clair que nous avons perdu la mémoire de ces civilisations précédentes, comme l’Atlantide, Mu (ou la Lémurie). Ce qui est très intéressant dans la prophétie des Mayas, c’est que le calendrier s’arrête et il n’y a pas de suite. À mon avis, au lieu de prédire la fin d’un monde, de notre monde, ils ont voulu prédire la fin d’un mode de fonctionnement, la fin d’un cycle qui va donner bien sûr un autre cycle tout aussi long de plus 25 000 ans qui, je le souhaite, va engendrer un monde plus juste que celui que nous connaissons aujourd’hui.


Le message, c’est qu’aujourd’hui chaque être humain a la responsabilité de ce qui est en train de se produire sur Terre; et il est grand temps que chacun assume cette part de responsabilité. Pour moi il y a deux options que j’observe dans ma pratique, ou même dans mon enseignement, et que j’ai décrites dans mon livre Intégration I. D’une part, il y a ce que j’appelle l’urgence. C'est-à-dire que les gens ont l’air tout à coup de s’éveiller d’un long sommeil illusoire, pensant que le monde allait rester tel qu’il a toujours été et que rien n’allait jamais bouger, en oubliant même qu’ils vivaient sur une planète tournant sur elle-même ou dans un cosmos. Et d’autre part, vous avez des gens qui sont dans l’émergence, c'est-à-dire des êtres qui gardent, malgré tout, la foi, et suffisamment d’amour pour eux-mêmes et pour l’humanité, et qui n’est pas un amour propre, mais un amour plus vaste. Un état d’esprit que l’on observe notamment dans les tribus (j’ai visité énormément de tribus). Pour ces peuples, la fin du monde s’est déjà produite autrefois, et ceux qui resteront selon eux sont les hommes et les femmes justes, c'est-à-dire ceux qui seront purs dans leur cœur.

Mon message serait donc d’assumer la responsabilité de nos actes, de les corriger au quotidien et de réaliser que rien ne vient par hasard, et que nous avons effectivement en tant que humanité, - nous sommes quand même bientôt 7 milliards d’individus -, le pouvoir de changer le cours des choses, oui. Évidemment, notre monde étant, encore une fois, tellement tourné vers l’extérieur et est devenu de ce fait tellement ignorant des aptitudes qu’il porte en lui, que nécessairement nous allons traverser des catastrophes importantes.

En ce qui me concerne ce texte me parle beaucoup, j'en comprends l'importance et pour ma part j'ai décidé d'assumer mon rôle de Femme Sacré et mes responsabilités sociales en partageant avec vous tous cet enseignement essentiel au retour de l'harmonie sur terre.  Un enseignement habituellement payant, tout à fait gratuitement car... il est temps que les choses changent. 






BIENVENUE SUR LE BLOG FEMMES SACRÉES


Quel est le sens exacte de l'expression : Femme Sacrée et d'où vient cette expression ?
Qu'est-ce que le Féminin Sacré est pourquoi est-il populaire depuis quelques années ?
Est-ce simplement une mode ou peut-être un sens à redonner à nos vies en tant que Femmes ?  
Que sommes-nous devenues depuis les 500 dernières années ? Avons-nous évoluées ou avons-nous reculées pensant avancées et ce,  à notre propre insu... 
Que ce passe-t-il pour La Femme en 2012 ? 
Y aurait-il une corrélation entre le Femme que je suis et le changement de plan de conscience de 2012 ?
Et nos Grands-Mères... que pensaient-elles du Féminin Sacré ?

Y a-t-il des changements à faire dans nos vies ? Si oui, à quel niveau et surtout comment ?
  • Notre comportement est-il adéquat en tant que femme ?
  • Nos habitudes nous appartiennent-elles ?
  • Notre manière de penser est-elle la nôtre ou celle des autres ?
  • Notre manière d'aimer est-elle enrichissante ou dégradante ?
  • Notre façon de voir la femme que nous sommes est-elle valable ou désagréable ?
Tant de question à répondre et peut-être très peu de réponse, ces questions ayant une connotation  existentielles sont très importantes.  Ayant moi-même fait de profondes et importantes découvertes au sujet des Femmes Sacrées, de ce que je suis vraiment, des dons et talents dont je suis pourvu en tant que femme et ce depuis ma naissance, toutes ces connaissances auxquelles j'ai accès, tout cela à changé ma vie et doit être partager avec toutes les femmes désireuses de retrouver enfin leur "Féminin Sacré"...


Les sorcières font, ce que les docteurs affirment être impossible
depuis le début des temps

Rendez-vous ici chère soeur pour retrouver notre vrai valeur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...